Les Tendances de Juin 2020

Voici les grandes tendances que j’ai pu lire sur le net en ce mois de juin 2020 :

Quelle politique achat après la crise du covid – 19?

De nombreux articles et webinaires ont listé les problématiques soulevées et les solutions retenues par les directions des achats suite à la crise du covid-19.

Quels constats tirés de cette crise ?

  • Cette crise a permis de souligner l’importance de la collaboration entre une entreprise et ses fournisseurs. Il est important de favoriser la coopération avec les fournisseurs afin d’éviter toute rupture d’approvisionnement. L’entreprise doit devenir le client préféré de son fournisseur pour bâtir une relation de confiance et fidéliser son panel.
  • La crise a souligné l’importance de réfléchir à des circuits plus courts et plus durable, et a remis en avant de la scène l’achat local.
  • La crise a permis une prise de conscience sur le besoin d’accélérer la digitalisation de tout le processus achat. De la création d’un portail fournisseur au dépôt de facture et son paiement, la digitalisation est l’un des moyens pour assurer le processus sans rupture.

Mais cette crise n’est pas qu’une crise économique, elle a remis l’humain au centre des préoccupations. La sécurité des personnes sur le lieu de travail devient aussi un enjeu majeur. Le message le plus fort reste que l’humain prend sa place dans les enjeux économiques.

La fonction achat le nouveau centre d’innovation d’une entreprise?

L’innovation on le sait est l’un des moyens majeurs pour se démarquer, et les achats y ont un rôle à jouer en élargissant le nombre de personnes inclues dans ce processus.

Entre chercher des partenaires innovants chez les fournisseurs, tenir compte des désirs des clients internes et avec un benchmarking non limité à son secteur d’activité, l’acheteur devient un maître du jeu dans la relation gagnant -gagnant avec ses fournisseurs.

la dématérialisation des processus accélérée par la crise

La crise accélère la recherche de réductions des coûts par tous les moyens et la digitalisation en marche depuis plusieurs années va s’étendre à plus de services et séduire bien plus de société. Elle permet une réduction des coûts administratifs, du délais de traitement, elle sécurise les processus et permet d’optimiser son contrôle dans le cadre d’un partenariat renforcé entre le fournisseur et l’entreprise cliente.

La crise n’a fait qu’accélérer des décisions ou des prises de conscience sur ses besoins.

les impacts du covid-19 sur les prix

On a tous lu que ce soit en France ou au Canada des articles sur l’augmentation des prix à cause de la crise du covid-19 et des coûts qu’elle a engendré.

On ne mesure pas toujours son impact, mais que ce soit sur les prix de l’épicerie, de l’immobilier, sur certaines matières premières ou encore sur le développement durable, la crise du covid-19 ne fait que commencer à se montrer. Il en découlera des réactions plus ou moins fortes à plus ou moins long terme.

Il faudra porter une attention particulière sur les risques de dépôts de bilan des sociétés et notamment de ses fournisseurs, sans oublier d’assurer sa trésorerie pour passer au travers les aléas économiques incertains sachant qu’on parle déjà d’une deuxième vague de covid pour l’automne ou l’été.

La fin du confinement total reste incertaine et ses impacts aussi.

le covid-19 accélérateur des suppressions d’emplois?

L’impact sur l’emplois n’en est qu’à ses débuts, mais on parle déjà de Renault, Air France… La restauration, l’hôtellerie ou encore le transport seront les plus touchés. Les secteurs traditionnels comme les vêtements Camaïeu ou les chaussures André sont en difficultés, du côté des USA et Canada c’est Hertz ou Airb&b qui vont massivement licencier.

Seul le commerce en ligne voit ses marges monter.

En France on parle de 22% des entreprises qui vont licenciés d’autres déposeront le bilan, au Canada on parle déjà de 3 millions d’emplois perdus.

Le taux de chomage a augmenté dans le monde entier, malgré des économies soutenues par les gouvernements, on ne connait pas encore les véritable impacts de cette crise qui n’est pas finie.

Le grand oublié durant cette crise c’est l’environnement. Pour les générations futures on devrait rêver d’un changement de paradigme et faire de ce secteur le relanceur de l’économie et de la création de l’emploi.

Publié par Elise

Experte en stratégie des achats pendant plus de 15 ans dans l'industrie automobile, j'ai crée ce blog pour apporter mes connaissances et aider les PME et TPE à apprendre à gérer au mieux leurs dépenses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :